Navigation
Accueil > Seniors > Un match en demi-teinte

Un match en demi-teinte

Nos Seniors disputaient leur second match de préparation ce dimanche en rencontrant Visé qui retrouve la D3 après l’avoir quittée il y a deux ans. C’était à nouveau l’occasion de tester les effectifs en vue de sélectionner les joueurs qui évolueront en équipe première.
Malgré quelques titulaires absents, les hommes de Nicolas Chêne étaient suffisamment nombreux que pour effectuer quelques changements et tester les joueurs à leurs postes. L’objectif fixé par le staff était de bétonner la défense noire et blanche et de laisser vierge le marquoir de nos hôtes.

D’entrée de jeu, les Visétois mettent la pression aux Carolos en faisant essentiellement jouer leurs avants. Une mauvaise réception sur le coup d’envoi et une succession de fautes permettent aux locaux de se rapprocher dangereusement de l’en-but. Un manque d’agressivité défensive laisse Visé développer son jeu pénétrant et le Black Star encaisse un premier essai. La réplique ne se fait pas attendre et Charleroi égalise. Le scénario semble se répète sur le même mode que pour le premier essai et Visé repasse devant. Un donné pour un rendu, les Carolos passent à nouveau la ligne d’en-but. La 20e minute de jeu offre à nouveau l’occasion à Visé d’aplatir. Les Carolos se font sérieusement remonter les bretelles et commencent petit à petit à amener de la vitesse dans le jeu et à se montrer plus efficaces en défense. Les noir et blanc repassent devant avant la mi-temps avec un marquoir affichant un peu satisfaisant 15 à 19. Les objectifs fixés sont loin d’être atteints.

Un nouveau resserrage de boulons va remettre les Carolos dans le bon sens. Le match change alors de physionomie et le Black Star parvient enfin à développer son jeu en amenant plus de vitesse et en jouant au large. La défense se réorganise également et laisse moins d’opportunités aux Visétois. La possession de ballon et l’occupation de terrain tournent nettement à l’avantage des Carolos qui vont enchaîner les essais dans cette seconde partie. Le coup de sifflet final sera donné sur le score de 15 à 45.

Une victoire, certes, mais une équipe qui peine encore à retrouver ses automatismes et à s’organiser efficacement dès le coup d’envoi. Même si certains joueurs ont joué en dessous de leur niveau, on retiendra toutefois l’implication des nouveaux joueurs qui, à l’image de Romain Brisack, ont permis aux Carolos de reprendre la maîtrise du match en seconde partie.

Top