Rassemblement National à Marche-en-Famenne

Rassemblement National à Marche-en-Famenne

C’est par un temps glacial que nos joueurs et leurs parents se sont retrouvés ce samedi à Marche-en-Famenne. A leur arrivée, le givre sur les terrains laissait augurer d’une matinée des plus froides.

U8

Arrivés en sous-effectif, nos U8 ont cependant bien entamé leur tournoi en l’emportant 3-1 contre les brabançons du Roc. Ils enchaînèrent ensuite avec un match nul contre Namur avec deux essais de part et d’autre. Sans remplaçants, la fatigue commençait à se faire sentir chez nos courageux U8 qui devaient encore affronter les locaux et l’équipe première du Roc. Une courte défaite vient par 3 essais à 2 vient conclure la lutte contre les Marchois. Le gros morceau de la matinée restait à venir avec les Roc 1. Nos U8, sur leur réservé parviennent cependant à marquer 1 essai dans cette rencontre emportée par le Roc sur le score de 3 à 1.
On retiendra surtout que malgré le manque de joueurs, nos vaillants U8 ont marqué dans toutes leurs rencontres.

U10

Nos U10 devaient commencer leur tournoi en affrontant l’alliance Marche-Lustin. Pour cette première rencontre de la journée nos jeunes joueurs signèrent une belle mise en jambe en l’emportant sans grande difficultés sur le score de 4-0. Le tournoi se poursuivait ensuite contre Namur. Petite appréhension avant le match, la dernière rencontre avec les U10 namurois s’était jouée sur le score serré de 1-0 pour les Carolos qui l’avaient emporté lors du RN organisé à Jumet. La première mi-temps est largement à l’avantage des Namurois qui passent la ligne d’en-but à deux reprises. Profitant de la mi-temps pour une remise à l’heure, les U10 se mettent à défendre de manière plus efficace et parviennent à récupérer quelques ballons aussitôt exploités. Piqués au vif par le score à la mi-temps, les jeunes Carolos ont à coeur de revenir au score et c’est finalement sur le score de 4-2 qu’ils l’emportent. Un cacao chaud et quelques fruits plus tard, il est l’heure d’affronter Ottignies. Ici aussi, malgré un jeu par trop individuel, les Carolos prennent l’avantage pour quitter le terrain sur le score de 4 à 1. La question était à présent de savoir si nos U10 allaient pouvoir quitter Marche sur un sans faute. Dès l’entame du dernier match contre Luxembourg, nos joueurs, peut-être gagnés par la fatigue ou le froid après une longue attente, se font prendre à la gorge et laissent de nombreuses opportunités au Grands-Ducaux. Il s’en fallut cependant de peu pour que les Carolos marquent un essais grâce à un groupé pénétrant, en l’absence de ligne visibles, ils pensent être dans l’en-but et aplatissent. Malheureusement, ils étaient à quelques centimètres des plots marquant l’en but et l’essai ne fut, par conséquent, pas accordé. Les remontrances et les encouragements des éducateurs ne seront cependant pas suffisants pour remotiver les troupes qui quitteront le terrain sur le score de 6 à 0.

U12

Les U12 poursuivent quant à eux leur bonhomme de chemin. Avec une nouvelle équipe essentiellement composée de joueurs débutants, l’essentiel du travail reste à faire mais on peut déjà observer de belles progressions individuelles. On sent le jeu collectif poindre le bout de son nez et avec les soutient de leurs éducateurs, gageons que les aînés de l’Ecole de Jeunes auront à coeur de progresser.

 

Arbitrage

Quel étonnement de voir des U10 effectuer des coups d’envoi et devoir s’aligner en touche ! Les règles en vigueur en Ecole de Jeunes sont pourtant claires : « Engagement : passe libre. Touche : Passe libre à 2m de la ligne de touche et minimum 5m de la ligne d’en-but. »
Il serait temps d’accorder les violons afin que nos jeunes puissent évoluer dans des conditions favorables et ne pas se trouver dans des situations inconnues lorsqu’ils participent aux Rassemblements Nationaux. on n’arbitre pas des U10 comme on arbitre des Seniors !
Et pour ceux que ça intéresse les règles sont disponibles en ligne : Règles Ecole de Jeunes

 

U10, sur la route encore

Et la journée n’était pas terminée pour nos U10. A peine le temps de prendre une douche qu’il fallait déjà regagner les voitures pour se rendre au Petit Heysel où ils étaient attendus pour un match d’exhibition pendant la mi-temps du test-match Belgique-Brésil. Premier contact avec le rugby des « Grands » ,lorsque nos U10 pénétrèrent dans le couloir des vestiaires du stade Roi Baudouin. L’équipe nationale , dans le vestiaire jouxtant celui des U01 était en train de se motiver sous les injonctions de leur capitaine. Impressionnant…
Une fois changés, direction les tribunes pour assister à la première mi-temps, assis aux premières loges, nos joueurs, transformés pour l’occasion en supporters, donnèrent de la voix pour encourager les Diables Noirs. 30e minute de jeur, Augustin Schiltz, capitaine du Black Star est appelé pour le tirage au sort. Le Black Star jouera contre Mechelen.
Deux coups de sifflet, le Brésil et la Belgique rejoignent les vestiaires en passant dans la haie d’honneur des U10. Maxime Jadot, égal à lui-même, reconnaît son ancien maillot et gratifie les jeunes Carolos d’une petite tape sur l’épaule au passage.
C’est sous les ovations de 3000 supporters que les jeunes montent sur le terrain. Le moment est intense, on peut voir leur yeux pétiller malgré une légère appréhension. Celle-ci se dissipe dès le coup d’envoi. Le Black Star défend âprement, les plaquages s’enchaînent. Efficaces dans leurs protections de rucks, les Malinois parviennent à conserver le ballon. Malgré quelques belles offensives, le Black Star ne concrétise pas et sur le score, anecdotique, de 0-2 que nos joueurs cèdent leur place aux équipes nationales et s’en retournent profiter de la seconde mi-temps.
A n’en pas douter, malgré la fatigue de cette longue journée de rugby, nos jeunes joueurs ont fait le plein de souvenirs et ont fièrement défendus les couleurs de leur club devant un public de connaisseurs. Nous tenons à remercier la FBRB, la LBFR et Rugby Vlanderen qui ont permis à nos U10 de vivre cette formidable expérience.
Et qui sait… Certains d’entre-eux retourneront, peut-être, fouler la pelouse du Petit-Heysel dans quelques années pour défendre les couleurs nationales. C’est en tous cas tout ce que nous leur souhaitons.

Photo : Christian Jonik

Fermer le menu
×
×

Panier