Fortunes diverses

Fortunes diverses

Dernière journée du premier tour pour les Seniors avec un Black Star//Leuven attendu tant en équipe première qu’en équipe réserve. Du côté de l’équipe fanion, on court après le victoire depuis quelques semaines sans parvenir à concrétiser. Pour les réservistes, c’est l’occasion d’engranger de précieux points face à un adversaire direct avant d’entamer le second tour.

Réserve

En recevant leurs homologues louvanistes les réservistes du Black Star devaient impérativement faire oublier leur déconvenue face au BUC la semaine précédente. Se profilant comme un concurrent direct, l’équipe 2 allait affronter une équipe à sa portée.

Malgré un bon nombre de blessés, l’équipe 2 parvenait à aligner une équipe qui tenait la route et à garnir le banc.
Dès l’entame, les Carolos se montrent conquérants et jouent dans le camp des visiteurs. L’occupation de terrain et la possession de ballon se concrétisent par le biais des avants qui ouvrent le score par un départ de pick and go de Steve Dury, capitaine du jour.
Les visiteurs sont à la peine durant le reste de la première mi-temps. La mêlée conquérante du Black Star assure des ballons exploitables pour la ligne de 3/4 qui se montre également performante. C’est d’ailleurs par là que la domination carolo se confirme. Un essai de Maxime Janssens permet aux hommes de Gaetan Willems de prendre le large avant la mi-temps.
Une fois les oranges passées, les Carolos embraient à nouveau sur le même mode. Toujours dominants en mêlée, les locaux récupèrent de bons ballons qui permettent à la charnière de développer le jeu. C’est sur un départ de 8 que Julien Poppe creuse l’écart. Ce sera ensuite au tour de l’ailier, Arthur Coorens, de passer la défense louvaniste en prenant un intervalle pour aller aplatir entre les poteaux. Une bonne alternance entre le jeu des avants et des arrières met en confiance les noir et blanc qui, par une longue percée d’Olivier Desoete passent une nouvelle fois la ligne d’en-but. Peut-être trop confiants, le Black Star relâche la pression alors que Leuven redresse la tête et que les avants brabançons enchaînent les coups de boutoirs dans la défense du Black Star. Les Carolos se font peur. Deux essais coup sur coup remettent les bleu et blanc dans la course. Une pénalité passée par Simon Pelladeau donne un peu d’air au Black qui doit gérer défensivement cette fin de match. Une dernière action dangereuse de Leuven, heureusement avortée par une sortie en touche met fin à cette rencontre qui voit le Black Star l’emporter de belle manière, le jeu collectif ayant été au rendez-vous.
La phase aller étant à présent terminée, les réservistes comptent 3 victoires au compteur pour 6 défaites. Malgré des scores en dent de scie, on peut retenir une belle évolution de cette équipe en formation qui commence à trouver ses repères. Tout porte à croire que le retour des joueurs blessés pour la seconde partie du championnat permettra aux réservistes carolos de viser le milieu de tableau.

Première

Dès le coup d’envoi, les Carolos mettent la pression sur les louvanistes. Un premier essai de Florent Michel à la 7e minute laisse augurer d’un match de bonne facture. La lutte se fait âpre mais les noir et blanc continuent à dominer pendant toute la 1ere mi-temps. En passant une pénalité avant la mi-temps, le Black Star se donne un peu d’air en mettant Leuven à distance.
Fermement décidés à ne pas s’en laisser compter à assurer le score les locaux remontent sur le terrain avec motivation. Malheureusement, il faut à peine 2 minutes aux Louvanistes pour planter un essai sur un groupé pénétrant consécutif à une touche. Le scénario se répète quelques minutes plus tard exactement sur le même mode. Leuven passe devant avec un score porté à 8-12. Charleroi, étourdi, peine à revenir dans le match. Deux pénalités concédées par les Brabançons permettent cependant de repasser devant de deux points. Le Black Star se voit alors amputé de deux joueurs clés envoyés au frigo pour 10 minutes. Gilles Massaux est sanctionné pour un plaquage sur un joueur en l’air tandis qu’Hadrien Radelet est sanctionné à l’occasion d’une mise au point alors que les esprits s’échauffent. Malgré l’infériorité numérique, les Carolos tiennent bon.
Le retour au jeu de Massaux et Radelet ne permet toutefois pas aux Carolos de revenir au score. En écroulant un maul louvaniste sur la ligne, l’arbitre accorde logiquement un essai de pénalité qui voit Leuven repasser devant par 14 à 19. Les locaux perdent alors le fil du match, le jeu se déconstruit, les joueurs s’énervent et Leuven en profite finalement pour entériner la victoire avec un dernier essai dans la dernière minute. 14-26.
Même si l’écart reste faible et que le Black Star a montré un bon rugby durant une mi-temps, ce n’est pas suffisant pour remonter vers le milieu du classement.
Les Carolos pointent donc à la 9e place avant d’entamer le second tour. Une victoire, un nul et 7 défaites. Voilà un bien maigre bilan pour cette première partie. On notera toutefois que malgré cette avant-dernière position, les Carolos disposent de la 6e meilleure défense.
On est donc en droit de se demander pourquoi le Black Star en est là. Les défaites sont, le plus souvent, courtes et c’est souvent en deuxième mi-temps que les Carolos craquent. Difficulté à gérer les scores serrés ? Relâchement lorsqu’ils mènent ? Manque de chance à la concrétisation ? Il est en tous cas grand temps de se poser les bonnes questions pour sortir de l’ornière.

Photo : Christian Jonik

 

Fermer le menu
×
×

Panier