Navigation
Accueil > Seniors > La passe de 4

La passe de 4

Pas de véritable enjeu ce dimanche pour le Black Star. Etant mathématiquement sauvé, tout comme son adversaire du jour, on pouvait s’attendre à une rencontre où les joueurs allaient pouvoir jouer sans pression. Une victoire, tant en équipe 1 qu’en équipe 2, permettant quand même de monter d’une place au classement dans cette D2 qui a eu bien du mal à se décanter.

Equipe 2

 

Après sa courte défaite à domicile contre le BUC (21-24), les réservistes avaient à cœur de terminer la saison sur une bonne note en allant chercher les points à Leuven afin d’accrocher la 6e place du classement final.
D’entrée de jeu, les Brabançons mettaient la pression sur le Black Star qui peinait à sortir de la zone rouge. La domination du pack louvaniste mettaient les noir et blanc en difficulté sur les nombreuses mêlées ayant émaillé ce début de rencontre. Au prix d’efforts acharnés, le Black Star finit cependant par se sortir de cette mauvaise passe et par pouvoir développer du jeu qui, on le sentait bien, passerait par les 3/4 en ce dimanche. C’est à Simon Pelladeau qu’échoit le possibilité d’ouvrir le score sur une pénalité bien placée. Leuven réagit et ne s’en laisse pas conter pour répliquer presque aussi tôt par ses avants qui plantent le premier essai de la rencontre. Ce premier essai rappelle aux Carolos qu’il ne se sont pas déplacés pour faire de la figuration. Les 3/4 attaquent la ligne des locaux et parviennent à passer pour un premier essai carolo par Baptiste Plancq à l’aile. Sur un long coup de pied à suivre, le Black Star pénètre dans les 22 mètres louvanistes et Pierre Edouard Leenaerts récupère. Plaqué à quelques centimètres de l’en-but, le Black Star y croit et les avants s’apprêtent à jouer au ras mais l’arbitre siffle la mi-temps. 5-8 à l’heure des oranges.
Dès la reprise, les noir et blanc occupent le terrain de manière conquérante. Leuven se montre toutefois convaincant sur les phases de ruck qu’ils disputent âprement. Malgré une occupation carolo et une bonne alternance entre le jeu des avants et celui des 3/4, les hommes de Gaetan Willems ne parviennent pas à concrétiser. La libération viendra à la 10e par Baptiste Plancq qui peut exploiter un ballon pour aller aplatir et laisser Simon Pelladeau transformer. 5-15 pour les Carolos. Leuven revient alors dans le match et les esprits commencent à s’échauffer. Les avants brabançons se montrent à nouveau efficaces dans les phases de conquête et permettent à Leuven de recoller au score par un essai qui ne sera pas transformé. 10-15, il ne reste que quelques minutes à jouer. La consigne est donnée d’assurer la conservation et de poser le jeu. Les trois coups de sifflets libérateurs viennent mettre fin aux espoirs de Leuven qui a livré un bon match mais s’est heurté à la défense carolo.
Ces trois coups de sifflet mettent fin au match mais également à la saison. Les réservistes de Charleroi peuvent être satisfaits de l’évolution de l’équipe qui, entre les néophytes, les juniors montants et quelques cadres plus expérimentés ont pu recréer un véritable groupe. Un groupe qui malgré des résultats en dent de scie a su faire le dos rond lorsque c’était nécessaire et développer le jeu lorsque l’opportunité se présentait. Une belle progression récompensée par une 6e place méritée pour le 15 carolo. Trois coups de sifflet qui amènent également de l’émotion dans les rangs des réservistes puisqu’il est annoncé que Gaetan Willems met un terme au coaching de l’équipe 2 pour rejoindre les U18 et qu’il s’agissait du dernier match de Olivier Desoete qui termine donc sa « carrière » sur une victoire et une belle performance personnelle tout au long de la rencontre.

Première

 

Mis en confiance par leur succès contre le BUC (20-5), l’équipe fanion pouvait encore espérer grimper d’une place au classement ce dimanche. Il faudra à peine deux minutes de jeu aux Louvanistes pour profiter d’une pénalité et ouvrir le score. Tout comme en équipe réserve, les locaux prennent le jeu à leur compte et mettent le Black Star sous pression. Les noir et blanc parviennent difficilement à sortir de leur partie de terrain. Schneider se voit toutefois offrir l’opportunité d’égaliser grâce à une pénalité concédée au 15 carolorégien. 3-3 à la 15e minute de jeu. Toujours aussi dominateur, Leuven revient camper chez les Carolos et plante le premier essai de la partie à peine 4 minutes après le coup de pied de renvoi. Les hommes de Nicolas Chêne et Mehdi Attar doivent alors faire preuve de résilience pour endiguer l’attaque des brabançons, particulièrement convaincants en mêlée. Alors qu’approche l’heure de la mi-temps, Leuven prend le large par un second essai, non transformé cette fois. Les joueurs changent de camp sur le score de 15 à 3.
Contrairement aux travers de début de saison, les noir et blanc parviennent à garder la tête froide et à rester sereins malgré un score défavorable et une forte pression adverse. Scozzari, monté à la mi-temps permet au Black Star de recoller au score grâce à un essai transformé par Schneider à la 10e. Quelques minutes plus tard, c’est à nouveau Schneider qui réduit le score en ramenant le Black Star à seulement deux points de Leuven grâce à une pénalité passée entre les perches. La lutte est âpre de part et d’autre et l’issue de la rencontre reste indécise. Tout peut basculer d’un côté comme de l’autre. Les locaux vont parvenir à remettre les visiteurs à distance par un essai à la 25e minute. 20-13. L’avantage bascule alors chez les Carolos, les avants enchaînent les phases de jeu au ras et prennent Leuven à son propre jeu. Scozzari aplatit alors au pied des poteaux, non sans avoir fait trembler ceux-ci. Schneider, régulier, passe la transformation. 20-20, la tension est à son comble alors qu’il ne reste que 5 minutes de jeu. Leuven se met alors à la faute. Le tee est loin des poteaux et légèrement décalé. Metillon prend sa course d’élan et décoche un coup de pied puissant qui fait passer le cuir entre les perches. 20-23, dernière action, Nathan Van Den Berg botte le ballon en touche, libération pour les Carolos qui ont tenu bon face à une très efficace équipe louvaniste.

La saison se termine donc sur une sixième victoire lors du second tour (les plus observateurs d’entre les supporters auront remarqué que cela correspond étrangement à l’arrivée des nouveaux équipements portant les couleurs de nos partenaires, Wautelet, Gruselle, GTO et la Brasserie du Pays Noir. Coïncidence ?). A la faveur de cette ultime victoire, l’équipe fanion, grimpe d’une place au classement pour terminer 6e de cet incroyable championnat. Grâce à une bonne préparation pendant la trêve et une meilleure gestion mentale, les joueurs ont pu laisser de côté les travers de la première partie de saison pour repartir de l’avant. L’équipe semble avoir évolué en maturité, gage d’une bonne saison 2018-2019.
Enfin, on ne pourra passer sous silence l’émotion des joueurs qui voient Corentin Malherbe, talonneur titulaire et valeur sûre du Black Star, prendre congé du rugby après une très belle dernière saison.

Top